Services et mutations (Archives départementales 13 – classe 1916)

 

 

Jean Urbain Gontier, né le 6 Avril 1896 – matricule 3859 – à Marseille (BdR)

Fils d’Auguste Victorin et de Philomène Marie VERNET;
Peintre en bâtiment, domicilié rue de la Cascade n°2 à Marseille (chez ses parents).
Degré d’instruction: 3 (certificat d’études)
Cheveux châtains, front moyen, visage long yeux châtains, 1,63m

Incorporé à compter du 10 Avril 1915. Arrivée au Corps et soldat de 2ème classe, le 12 Avril 1915 (Roanne, Département de la Loire).
Incorporé au 98ème RI – 32ème Compagnie – dépôt.
Passe à la 1ère Compagnie le 1er Octobre 1915.
Détaché le 21 Décembre 1915 à la 25ème Compagnie – Centre d’instruction des mitrailleurs à Varennes dans le département de l’Allier.

 

 Jean se distingue par ses qualités de calme et de précision, à travers les concours de tir dont il rafle les prix.

31 1917

Mitrailleuse « Saint-Etienne » modèle 1907

Rentré le 19 Janvier 1916 au dépôt.
Passe à la Compagnie d’instruction le 11 Avril 1916.
Passe au 38ème Régiment d’infanterie le 5 Mai 1916.
Affecté au 9ème Bataillon – 33ème Compagnie (Dépôt Divisionnaire – DD)
Affecté, le 8 Mai 1916, à la 3ème Compagnie de mitrailleuses (3ème Bataillon). (Jean monte au front pour la première fois.)
Transféré au 273ème Régiment d’infanterie, le 25 Septembre 1916 – 5ème Bataillon – 17ème Compagnie, rapidement versé à la 5ème CM (Compagnie mitrailleuse).

Caporal le 10 Juin 1918 – Sergent le 8 Juillet 1918

Passe au 73ème Régiment d’infanterie, le 7 Août 1918 – après la dissolution du 273ème RI.
Dirigé, le 19 Septembre 1919, sur le dépôt démobilisateur du 141ème RI.
Rayé des cadres, le 19 Septembre 1919 – 10ème échelon n°10266B, se retire à Marseille, 51 Boulevard Boisson (chez sa mère et sa soeur Jeanne).
Affecté dans les réserves, le 25 Septembre 1919, au 141ème RI.

Affecté au Centre de mobilisation d’artillerie, le 15 Mai 1933
Passe au Centre d’artillerie n°35, le 15 Janvier 1938.
Passe le 1er Juin 1938, à la classe de mobilisation 1938 (père de 3 enfants)
Rappelé à l’activité le 29 septembre 1938 au 405ème Régiment d’artillerie. Arrive au Corps le 29. Renvoyé dans ses foyers le 6 Octobre 1938.
Rappelé à l’activité le 27 Août 1939. Affecté au 56ème groupe du 405ème RA (DCA). Renvoyé dans ses foyers et rayé des cadres le 31 Octobre 1939.
Renonce au bénéfice de la DM 7751. Demande à être rappelé sous les drapeaux. Convoqué par pourcentage d’appel, rejoint le dépôt d’artillerie 414 le 30 Janvier 1940.
Affecté au 414ème RA – 101ème Batterie, Fort de Caluire (Rhône)
Affecté au dépôt démobilisateur 1015 (Joyeuse) et renvoyé dans ses foyers le 9 Juillet 1940. Rayé des cadres le 11 Juillet 1940, se retire 9 rue George.

Maréchal des Logis (sans date)

Campagnes

Contre l’Allemagne:

12 Avril 1915
Intérieur au 7 Mai 1916
Aux Armées du 8 Mai 1916 au 11 Novembre 1918 (C/D?)
Aux Armées du 12 Novembre 1918 au 25 Septembre 1919 (C/S?)
Intérieur du 2 Septembre 1939 au 31 Octobre 1919 (C/S?)
Intérieur du 30 Janvier 1940 au 25 Juin 1940

Décorations et citations

Décoré de la Médaille militaire par décret du 7 Octobre 1932 – publié au JO du 19 Octobre 1932 –

Décoré de la Croix de Guerre avec citations à l’Ordre
-du 273ème RI n°255
-de la 51ème Division d’infanterie n°268
-de la 51ème Division d’infanterie n°382
-de la 6ème Armée n°625

Décoré de la Croix de Guerre belge par arrêté Royal du 17 Avril 1920 n°7160

Titulaire de la carte de combattant n°62435

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s